Comment débuter comme prof de FLE en ligne? Mon expérience avec Italki

Quand on est prof de langues, se lancer à donner des cours en ligne, c’est tout de même un grand pas à franchir. On est habitué au présentiel, aux supports papier, aux livres, au tableau et on se demande comment on va bien pouvoir remplacer ça par un écran et un clavier. Il y a l’aspect technique et pratique qui effraie un peu. Il y a aussi l’appréhension du face à face virtuel. Mais avant tout cela se posent d’autres questions de taille.

Comment trouver des étudiants qui veulent prendre des cours en ligne ? Comment être visible en tant que prof en ligne ? Comment recevoir des paiements virtuels et être sûrs qu’ils sont fiables?

Je vous raconte ici mes débuts sur la plateforme Italki.

Moi, j’ai commencé à donner des cours en ligne un peu par hasard. De retour en France, après avoir assuré des formations en groupe pour des institutions espagnoles, je travaillais surtout en cours individuels. J’assurais des formations en entreprise et je donnais des cours particuliers à domicile. J’aimais bien ça, mais je passais pas mal de temps en déplacements. Et puis mes enfants étaient encore petits et il fallait que je m’organise pour les faire garder quand je devais m’absenter.

A l’époque, je commençais à apprendre l’italien et, par le biais d’un youtubeur que je suivais, j’ai appris l’existence d’Italki, une plateforme permettant de prendre des cours de langues en ligne avec des enseignants natifs. Intriguée, je suis vite allée chercher ce site. J’ai rapidement découvert qu’il m’était possible de postuler pour enseigner ma langue maternelle, le français, et aussi l’espagnol, puisque je suis bilingue et aussi prof d’espagnol. Le site m’a paru sérieux, les conditions d’utilisation m’ont semblé claires et la transparence concernant les paiements et les commissions était totale. Ça m’a inspiré confiance et je me suis lancée.

Voici mon retour d’expérience, plus deux ans après.

Comment postuler pour être prof en ligne?

Sur Italki, on peut postuler pour deux types d’enseignement. On peut être tuteur: on propose des séances de conversations dans notre langue maternelle. On peut aussi être enseignant professionnel. Dans ce cas-là on va pouvoir proposer tous les types de cours que l’on souhaite et on aura une certaine reconnaissance aux yeux des étudiants. Il faudra dans les deux cas faire une demande. Il ne suffit pas de créer son profil pour pouvoir proposer des cours. Mais pour être reconnu comme enseignant professionnel, il va falloir en outre transmettre une copie de ses diplômes et expériences en enseignement.

Une fois ma demande acceptée dans la catégorie « enseignant professionnel », mais n’ayant aucune expérience en enseignement virtuel, j’ai commencé par proposer des séances de conversation. J’ai rapidement pris goût à l’enseignement en ligne et, une fois bien sûre de moi, j’ai diversifié mon offre de cours.

De mon point de vue, Italki présente de nombreux points positifs quand on veut se lancer et travailler en indépendant.

  • Chaque enseignant définit son offre de cours, fixe ses tarifs et sa disponibilité. Rien n’est imposé par Italki. La plateforme sert juste d’intermédiaire entre profs et étudiants. Quand un apprenant cherche un prof ou un tuteur, il utilise le moteur de recherche du site et il trouve notre profil parmi les résultats. Il peut ainsi lire notre présentation, connaître notre style d’enseignement, notre offre de cours, nos tarifs et nous contacter s’il le souhaite. C’est donc à nous de créer un profil attractif et de définir quel est notre public cible: est-ce qu’on prépare pour les examens DELF, DALF? Est-ce qu’on travaille ou pas avec les débutants ? Enseigne-t-on la langue des affaires ? Quels types de supports utilise-t-on ? Etc.
  • La commission est de 15%, ce qui parait raisonnable étant données la visibilité et les facilités offertes aux profs par le site.
  • Les étudiants payent le cours à Italki dès la réservation. De cette façon, le paiement est assuré. L’argent ne nous est versé qu’une fois le cours terminé. Pour cela, l’étudiant doit confirmer que le cours a eu lieu. Si toutefois il ne le fait pas, la confirmation se fait automatiquement au bout de quelques jours et la somme est créditée sur notre profil enseignant.
  • Nous pouvons solliciter le retrait des fonds à tout moment. Il faut toutefois tenir compte du fait qu’Italki n’effectue les virements que 2 fois par mois seulement. Mais là encore, les dates et les conditions de retrait sont clairement définies. A nous de voir ensuite par quel biais effectuer le virement et tenir compte du taux de change, des commissions bancaires, etc.
  • Les règles en cas d’annulation et de report de cours sont claires et connues aussi bien des enseignants que des profs.
  • Le service technique répond rapidement quand nous rencontrons un problème et on peut les contacter directement par mail.
  • En cas de litige avec un étudiant, ce qui est très rare, l’équipe est là pour intervenir et nous soutenir en cas de besoin. A vrai dire, je n’ai jamais eu de litige. Mais il est arrivé aux employés d’Italki de me contacter lorsqu’ils avaient un doute sur une annulation ou un report.
  • Il est possible d’utiliser Skype ou un autre outil de visioconférence sans utiliser la visio sur la plateforme. J’ai pour ma part très peu utilisé la visioconférence via la plateforme car la qualité son / image était médiocre. Il faut probablement un très haut débit d’internet. En outre, Skype me permet d’utiliser des outils de partage très pratiques.
  • Les apprenants nous évaluent et peuvent laisser un commentaire après chaque leçon. La note moyenne des evaluations, sur 5, est visible dans les résultats de la recherche d’enseignant et les commentaires peuvent être lus dans notre profil. C’est un point positif quand on est un professionnel. Ça nous permet aussi d’avoir un retour efficace sur notre travail. Dans les commentaires, les apprenants disent généralement ce qui leur a plu du cours, de notre personnalité. Quand à la note, elle est anonyme, donc plutôt sincère.

En résumé, je ne peux que recommander l’utilisation de cette plateforme à tous les profs de FLE ou d’autres langues qui veulent se lancer dans l’enseignement virtuel mais n’ont pas encore assez d’étudiants. L’idéal est bien sûr de se passer d’intermédiaires, mais en attendant de se faire connaître, le recours à Italki est un bon compromis.

Tu es prof de FLE en ligne ?

Rejoins le réseau des professionnels du FLE sur le net.

Il s’agit d’un groupe d’entraide et de soutien. Le fait d’être prof de FLE en ligne soulève un certain nombre de problématiques qui nous sont propres. On doit trouver les bons outils et les méthodes adaptées. On est à la fois prof, directeur marketing, chef d’entreprise, designer, on gère parfois une chaîne, un blog, des réseaux sociaux. C’est un temps et un travail considérables en plus des heures de cours et on le fait la plupart du temps seul face à notre écran. Ce groupe vise à nous mettre en relation afin de nous entraider, obtenir et donner des conseils, rompre la solitude, gagner en efficacité et en visibilité, optimiser notre travail, obtenir des critiques constructives, trouver des collaborateurs ou partenariats éventuels.

Clique sur la photo pour nous rejoindre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s