Une histoire à dormir debout- Podcast 23ème épisode

Dans ce nouvel épisode du podcast The French Instinct, je vais vous parler d’histoire, histoire avec un grand H mais aussi histoire de vie et fiction. Aujourd’hui on fait toute une histoire de l’histoire de France et vous allez voir pourquoi apprendre en contexte est bien plus efficace pour acquérir une langue. Vous apprendrez bien sûr comme toujours du vocabulaire et des expressions idiomatiques, cette fois, à travers une histoire tirée de mon enfance mais aussi d’un roman que j’ai lu récemment. Alors ne bougez pas, c’est tout de suite, dans cette nouvelle bulle de français.

The French Instinct

Un podcast inspirant pour t’aider à progresser et à te perfectionner en français

Niveau intermédiaire – avancé / B1-C2

Ecoute du français authentique et perfectionne-toi en contexte grâce à des ressources créées par une prof de FLE française passionnée par les langues

Abonne-toi au podcast The French Instinct sur Podbean sur Spotify sur Itunes Apple podcast

Télécharge la transcription en pdf

Learn French by podcast and download the pdf transcript

Tu aimes The French Instinct ? Tu trouves le podcast et mes autres ressources gratuites utiles ?

Soutiens mon travail de création en faisant un don mensuel ou ponctuel ❤️

« The French Instinct » 


« Parle, pense, vis en français et découvre d’autres horizons. Une émission proposée par Katy Beauvais« 
« Vous écoutez The French Instinct, une bulle francophone pour vous immerger dans le français authentique et vous perfectionner tout en vous proposant un moment de détente, de découverte et d’inspiration. Moi c’est Katy, je suis françaiseprof de français langue étrangère passionnée par les langues et tout au long de ces émissions on parlera de la vie de tous les jours, de la langue française, de la France mais aussi d’autres langues, d’autres, d’intercultureld’apprentissage. Bienvenue dans ma bulle ! »

Bonjour à tous, bienvenue dans un nouvel épisode du podcast The French Instinct. On se retrouve aujourd’hui pour une nouvelle bulle de français. Et déjà j’aimerais savoir si vous aimez l’histoire ? Il n’y a pas très longtemps, je vous ai expliqué que j’étais une quiche en géographie française et bien en histoire de France, c’est à peu près la même chose. J’ai toujours eu beaucoup de mal à me souvenir des faits historiques, des dates… A l’école, l’histoire de France ça ne m’a jamais trop intéressé. Sauf certains épisodes palpitants comme la Révolution française, ou bien tragiques, comme la seconde guerre mondiale. La Révolution française, parce que c’est quand même une période fascinante où le peuple s’est révolté, a mis fin à la monarchie, a essayé d’accéder à plus de droits, de libertés et d’abolir les privilèges. Et puis la seconde guerre mondiale, parce que pour moi, c’était bien plus que de l’histoire…

Télécharge la transcription complète gratuitement

Il te suffit d’être abonné à la newsletter et de remplir le formulaire pour recevoir le fichier pdf directement par mail.

Apprendre en contexte, à travers quelque chose qui a du sens et qui nous intéresse, c’est un élément essentiel quand on apprend une langue aussi. Déjà, si on est intéressé, on va prêter davantage attention. Et puis si l’histoire nous plait, si ça crée chez nous de l’émotion, on va avoir envie de continuer, de lire la suite, d’écouter ou de regarder l’épisode suivant. Je vous ai déjà parlé des hormones et des neurotransmetteurs qu’on produit quand on prend plaisir à faire quelque chose et de leur rôle essentiel dans le processus d’apprentissage puisqu’ils régulent notamment les mécanismes chargés de l’attention, de la mémorisation ou de la motivation. Je vous en avais parlé dans l’épisode sur l’école buissonnière. Je vous mettrai le lien pour que vous puissiez en savoir plus sur ces éléments. On peut d’ailleurs devenir complètement accro à un roman, à un film, une série, un podcast… Je suis sûre que ça vous est arrivé.

Alors qu’apprendre des listes de vocabulaires ou des règles de grammaire, hors contexte, tout comme retenir des dates et des faits historiques, c’est inintéressant pour la plupart des gens et c’est par conséquent complètement inefficace.

Quand on apprend en contexte, on est actif : il ne s’agit pas juste de mémoriser des données, des listes de mots, des règles de grammaire ou des phrases toutes faites : à travers une histoire, un récit ou un scénario, un article, un dialogue, on participe activement à l’élaboration du sens pour comprendre ce qui se passe. Le contexte nous permet de relier les éléments entre eux, de deviner le sens des éléments qu’on ne connait pas sans avoir besoin de toujours recourir au dictionnaire, ce qui est assez démotivant et qui ralentit énormément la lecture ou l’écoute, donc ça peut vite devenir pénible.  

Et plus on a d’information sur un élément, mieux on va le retenir. Quand j’apprends un mot isolé, je n’ai aucune information sur ce mot, il n’est rattaché à rien. Comme la date d’un fait historique par exemple. Si je commence à découvrir ce qu’il y a autour, ce qui s’est passé avant, après, pourquoi, comment, là ça va commencer à avoir du sens et j’ai beaucoup plus de chance de m’en souvenir. Quand j’apprends un mot isolé, je ne sais pas comment il fonctionne, comment l’utiliser. Il y a très peu de chances que j’en devine le sens, d’autant plus qu’il peut en avoir plusieurs ou que les faux-amis peuvent m’induire en erreur. En réalité, en apprenant des mots hors contexte, j’acquiers une connaissance sur la langue. On peut connaître un nombre infini de mots isolés, ou même de phrases types ou d’expressions et ne pas du tout être capable de s’en servir pour communiquer.  D’ailleurs, le néo-zélandais Nigel Richards qui est triple champion du monde anglophone de Scrabble est également champion francophone alors qu’il ne parle pas français ! Il a juste appris par cœur le dictionnaire francophone du Scrabble, histoire de se lancer un défi.

Donc, voilà, connaître des éléments isolés, ça n’implique pas qu’on soit capable de les mettre en pratique. On ne développe pas de compétence de communication, on a aucune garantie que ça nous permettre de progresser vraiment. Pour la grammaire c’est la même chose je peux connaître toutes les règles par cœur, peut-être même être capable de faire correctement les exercices répétitifs qui les accompagnent, sans pour autant pouvoir les mettre en pratique pour comprendre la langue et communiquer. Un linguiste peut connaître parfaitement le fonctionnement d’une langue, même de plusieurs langues, ça ne veut pas dire qu’il parle cette langue, qu’il la comprend, ni qu’il est polyglotte. 

Alors qu’en contexte, là je ne suis plus dans la théorie, je participe activement à l’élaboration du sens, je vois la langue en fonctionnement, je vois comment la grammaire est mise en pratique, comment les verbes sont conjugués, je vois comment les mots sont employés. J’apprends non seulement le mot mais comment il fonctionne : quels mots l’accompagnent le plus souvent, comment il varie en fonction de ce qu’il y a autour par exemple au niveau de la prononciation, du genre, du nombre… Les mots, les expressions, les faits de grammaire, les conjugaisons, sont insérées dans quelque chose de plus grand qui a du sens.

SI j’ai une exposition suffisante à la langue, à travers du contenu qui m’intéresse, je vais développer une intuition de ce qui est juste dans cette langue et ça sera donc beaucoup plus facile de l’utiliser ensuite.

Si notre but dans une langue est de communiquer, l’étude de la grammaire, du vocabulaire, des phrases type ou des expressions idiomatiques hors contexte, ne devrait pas venir avant l’exposition à la langue en contexte. Ça serait mettre la charrue avant les bœufs. Connaître la théorie ça peut bien sûr nous aider considérablement et nous faire progresser bien plus vite, mais ça ne devrait pas se faire au détriment de l’exposition à la langue en contexte. Dans le pire des cas, la théorie devrait accompagner la consommation de contenu qui a du sens et qui nous intéresse et l’exposition à la langue devrait toujours être bien plus grande que l’étude théorique.

Ecoutez des podcasts, regardez des séries, des films, lisez. Attention parce que dans les romans on n’utilise pas le français qu’on parle tous les jours, donc ça va pas forcément vous aider à communiquer au quotidien.

Bref, une bonne dose de contenu intéressant, beaucoup de contexte, une pincée de théorie. Si en plus il se passe quelque chose, il y a des émotions, une histoire qui attise votre curiosité et vous captive, alors là vous avez la combinaison parfaite pour apprendre efficacement et sans même vous en rendre compte ! Que ce soit l’histoire, les langues ou toute autre chose.  Même la grammaire la plus théorique, on peut l’apprendre à travers de la fiction, mais ça c’est une autre histoire !

Si vous avez écouté cet épisode jusqu’au bout j’imagine que c’est parce que vous l’avez apprécié. Si vous aimez ce podcast, que vous le trouver intéressant, utile, efficace dans votre apprentissage du français, vous pouvez soutenir mon travail de création. J’ai des frais pour réaliser ce podcast : je paye un hébergement, j’achète les droits pour la musique et je passe du temps pour le créer que ce soit dans l’élaboration du contenu, dans le montage, j’utilise aussi un logiciel et puis je vous propose la transcription gratuitement, et ça aussi ça prend du temps. Alors même si vous donnez juste quelques euros, que ce soit ponctuellement ou mensuellement, je vos en serai très reconnaissante. Bien évidemment aidez-moi à le diffuser, et à atteindre un maximum de personnes. Partagez-le, laissez-moi des commentaires et des avis sur l’application sur laquelle vos l’écoutez. Je vous remercie je vous souhaite une excellente fin de journée je vous dis à très bientôt et n’hésitez pas à me contacter. A plus !

Tiens-toi informé des événements gratuits et reçois des codes de réduction pour les ateliers de conversation en t’abonnant à la newsletter.

« Merci d’avoir écouté cette émission. Si vous voulez discuter de ce qui a été abordé dans cet épisode, accéder à la transcription et me suivre sur les réseaux sociaux, allez sur mon site www.thefrenchinstinct.com . Vous trouverez le lien direct vers cet épisode dans la description du podcast. On se retrouve au prochain épisode, pour une nouvelle bulle de français ! »

Auteure: Katy Beauvais. Source The French Instinct http://www.thefrenchinstinct.com. Tous droits réservés.

Envie de discuter de cet épisode avec moi et de me poser tes questions? Contacte-moi et réserve une séance en ligne.

Accède à toutes mes ressources gratuites pour progresser en français: podcasts, vidéos, articles, fiches pédagogiques, etc.

Suis The French Instinct sur Instagram  au quotidien

Si tu aimes ce que je fais, like ♥, partage , laisse-moi tes impressions ou tes suggestions. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s