Pourquoi les Français n’ont-ils pas le sourire facile?

Ecoutez l’émission

arrows-27815_640

C’est une question qui semble tracasser pas mal d’étrangers et je vais tenter d’apporter ici quelques éléments de réponse.

image

Je suis tombée récemment sur l’extrait d’un roman de Philippe Labro, un roman autobiographique intitulé L’étudiant étranger. Le titre du roman m’a interpellée parce que je m’attendais forcément à ce qu’on fasse référence à des malentendus interculturels, à des problèmes liés à la communication. On imagine tout de suite l’étudiant qui débarque sans forcément très bien maîtriser la langue, sans connaître toutes les conventions sociales. On imagine les difficultés dans la vie courante, etc.

 

l'auberge espagnoleInstantanément ça m’a fait penser au film l’Auberge espagnole de Cédric Klapisch, où un étudiant français arrive à Barcelone et prend une chambre en coloc* dans un appart* avec d’autres étudiants de différentes nationalités. Et puis j’ai moi-même été étudiante étrangère en Espagne et j’avais déjà auparavant côtoyé beaucoup d’étudiants internationaux quand je faisais mes études en France, puisque pendant deux ans j’avais été très active dans l’asso* d’accueil des étudiants étrangers de mon université justement. Donc ça a réveillé plein de souvenirs.

universitéL’étudiant étranger, c’est un roman paru en 1986 dans lequel l’auteur raconte ce qu’il a vécu quand il a quitté la France à 18 ans pour partir étudier dans une université américaine de Virginie (Etats-Unis) dans les années cinquante. Il y a un passage en particulier qui a attiré mon attention. Donc, Philippe Labro apprend très vite qu’il y a certaines règles à respecter sur le campus. Déjà il doit porter une veste et une cravate et puis il y a ce qu’il appelle « la règle de la parole ». Alors en français quand on entend ça on pense qu’il s’agit sans doute de respecter des tours de parole au cours d’une conversation ou bien qu’il y a peut-être certains critères ou certains interdits concernant les personnes à qui on peut s’adresser et comment. En réalité, la « règle de la parole », ça consiste à dire bonjour verbalement à toute personne que l’on croise sur le campus. Donc dès qu’on croise quelqu’un il faut dire « Hi » ou si la personne qu’on croise nous l’a dit la première alors on lui répond de la même façon. Et il explique que c’est quelque chose de vraiment important. Tout le monde se salue comme ça tout au long de la journée et si quelqu’un ne le fait pas, on insiste avec ironie, on lui fait une remarque ou on peut même aller jusqu’à prévenir le « Comité d’assimilation ».

integration-1691275_1920.png

Le Comité d’Assimilation, c’est un groupe étudiant parmi toutes les fraternités, les associations, les clubs, etc. qui existent sur le campus et qui a pour mission de faire comprendre et appliquer les règles qui régissent la vie sociale. Même si Philippe Labro pense avoir bien veillé à respecter à la lettre la règle de la parole et les autres règles de vie en communauté, quelques semaines seulement après son arrivée il est convoqué par ce fameux comité parce que son comportement dérange. Et c’est là que ça devient vraiment intéressant. Parce que ce qu’on lui reproche ce n’est pas qu’il ne dise pas bonjour. Non, non. Il dit bonjour à tous ceux qu’il croise, comme on lui  a explicitement dit de le faire.

Ce qui ne va pas et qui gêne les autres étudiants c’est qu’il ne sourie pas en le faisant.

Alors que pour tous les étudiants du campus ça paraissait évident qu’il faille sourire en saluant quelqu’un, pour Philippe Labro ça n’allait pas de soi.

Ça peut paraître vraiment anodin mais moi cette anecdote, elle m’a instantanément transportée à différents moments de ma vie où j’ai pu me rendre compte de la différence entre la culture française et d’autres cultures concernant le sourire.

sourirer.jpg

Le premier voyage que j’ai fait à l’étranger pendant plusieurs mois, c’était aux Etats-Unis justement, quand j’avais 15 ans. Et je me souviens avoir été vraiment frappée par le fait que les gens étaient souriants. On pouvait aborder un inconnu dans la rue, lui demander un renseignement… on était toujours reçu avec le sourire. Par la suite, j’ai beaucoup voyagé en Espagne et au Portugal quand j’étais étudiante et pareil, quand je revenais en France, je trouvais vraiment que globalement, nous les Français, on était bien moins souriants et bien moins sympas avec les inconnus.

Et visiblement je ne suis pas la seule à l’avoir remarqué. Il suffit de taper « les Français sont-ils moins souriants » ou même juste « Français souriants » dans un moteur de recherche pour voir apparaître parmi les premiers résultats des articles aux titres pour le moins explicites:

« Le mythe du Français grossier »

« Les Français ne sourient pas »

« Pourquoi les Français sont-ils désagréables »

« Mais pourquoi les Français sont-ils aussi méchants »

A en croire la rumeur, on est aimables comme des portes de prison*. On n’arrive d’ailleurs que 56ème sur 65 dans le classement InterNations des pays les plus accueillants. Bref, il semble vraiment que les Français ne sourient que du bout des lèvres*.

Alors pourquoi sourirait-on moins en France qu’ailleurs?

D’autant que les Français qui voyagent dans le sud de l’Europe, en Amérique ou en Asie reviennent toujours avec la même impression: ailleurs les gens sont si gentils et souriants! Si on est aussi nombreux à penser la même chose, ça ne devrait tout de même pas être bien sorcier* de changer nos habitudes, non? Il est où le hic*? Qu’est-ce qui peut donc bien se passer dans notre petite tête pour que ce soit si compliqué?

Le sourire c’est une langue universelle! On l’apprend quand on n’a encore que quelques semaines.

boy-1314852_640.jpg

Et les bébés français ne font pas exception. Ils sourient pardi! Tout le monde s’émerveille devant leur bouille*. Les jeunes enfants aussi sourient de toutes leurs dents*. Ils se fendent même la poire* , n’importe où, n’importe quand.

C’est après que ça se gâte*. Car à mesure que l’on grandit, il est d’usage de devenir plus sérieux, du moins quand on n’est pas avec nos proches. A l’école on doit apprendre à être réservé, à modérer son enthousiasme.

Au travail il faut mieux être sérieux aussi si on veut être crédible et montrer qu’on est compétent.

adult-2449725_640.jpg

Bref, en France, sourire pour un oui ou pour un non* c’est considéré comme une attitude un peu puérile et ça fait pas très pro*. On risque de passer pour quelqu’un de trop naïf, d’un peu niais même. Se faire respecter et être souriant ça semble être, d’une certaine façon, incompatible. Je me souviens au collège, les profs qui ne voulaient pas se faire chahuter pendant les cours ne souriaient jamais avec les nouvelles classes.

D’une façon générale, on considère que sourire c’est montrer une faiblesse. C’est se montrer sensible et vulnérable.

people-2567915_640.jpgEt puis, au-delà du sourire forcé machinal vide de sens, sourire c’est peut-être aussi trop intime pour le partager avec des inconnus. Quand on sourit, d’un sourire sincère, on montre un peu qui on est vraiment. Notre visage s’illumine, notre regard devient transparent. C’est quelque chose de très personnel. Et ça, on n’a pas forcément envie de le montrer à tout le monde. On le garde pour les personnes qu’on connaît bien.

C’est une certaine forme de pudeur.

model-2971226_640.jpgD’ailleurs combien fois nous les femmes on doit s’expliquer avec des messieurs qui ont pris notre sourire et notre attention amicale pour une attirance envers leur personne? Si tu souris à un mec* ça voudrait dire qu’il te plait et que, en gros, tu lui donnes ton consentement pour aller plus loin. Donc nous les meufs* on apprend vite à moins sourire simplement pour ne pas attiser les élans de certains. On en arrive même à se sentir coupables d’être trop souriantes!

Le fait de ne pas sourire à n’importe qui c’est un peu un moyen de se protéger, c’est de l’autodéfense.

Bref, comme vous pouvez le voir, le sourire, en France, c’est sujet à interprétation. D’ailleurs, quand une personne qu’on ne connaît ni d’Ève ni d’Adam* nous aborde tout sourire*, on se dit souvent que c’est louche* et on a tendance à rester sur nos gardes*.

clown-238527_640

C’est le monde à l’envers, pas vrai? D’autant qu’une personne qui nous aborderait avec froideur ne s’attirerait pas davantage notre sympathie. Il faut donc trouver la bonne dose de retenue pour ne pas se montrer trop enjoué sans pour autant paraître méprisant. C’est tout un art, que les non initiés ont bien du mal à saisir.

D’ailleurs, beaucoup de Français eux-mêmes ne savent pas toujours comment se comporter, rassurez-vous!

La rudesse dissimule parfois un certain manque d’assurance et de confiance en soi.

Et le comble de tout les combles, c’est qu’elle peut même cacher le souci de ne pas vouloir importuner autrui en envahissant trop brusquement son espace personnel.

En résumé, on se rend compte que c’est un vrai problème interculturel.

Et les Français pourraient rapidement rire jaune*. Parce qu’en étant plus sérieux avec les inconnus, ils passent vite pour des personnes hostiles et ça peut avoir des répercussions sur le tourisme, les affaires ou dans le milieu du travail si on est amenés à travailler avec des étrangers. On trouve notamment pas mal d’articles sur les difficultés pour les Français qui travaillent aux Etats-Unis ou au Canada.

men-1979261_640

Alors que les Nord-américains sont d’emblée très souriants et vont facilement parler de leur vie privée avec leurs nouveaux collègues, les Français quant à eux vont se montrer plus réservés. En France, on parle généralement peu de sa vie personnelle au boulot et jamais avec des inconnus en tout cas. On aime garder une certaine distance. Par contre, une fois qu’on connaît mieux une personne, on devient vite amical même si ça ne se fait pas en un jour. Je vous passe le lien d’un article que j’ai trouvé particulièrement intéressant à ce sujet intitulé 8 choses qui rendent fous les Français travaillant aux Etats-Unis – et vice versa.

Bien sûr d’un point de vue interculturel on ne peut pas dire ce qui est mieux. Il y a des particularités propres à chaque pays, point barre*. Il faut les accepter. Il n’empêche que pour une Française qui a vécu à l’étranger et qui a côtoyé beaucoup d’expats* vivant en France,  le choix est vite fait. Même si je comprends tout à fait le point de vue français, la culture française étant au départ la mienne, c’est la culture dans laquelle j’ai baigné jusqu’à l’adolescence, je ne me comporte plus comme je le faisais autrefois et je ne m’en porte que mieux!

Parce qu’un sourire, ça peut tout changer !

Quand on aborde quelqu’un qui nous répond avec un sourire, c’est tout de même vachement* plus agréable. Par exemple, si quand, après avoir fait la queue pendant une heure pour effectuer une démarche administrative, on se retrouve face une personne froide et austère, on va forcément être plus enclin à se plaindre. Alors que si celle-ci nous reçoit avec le sourire, tout de suite on va se sentir mieux et on va en être apaisé.

On va plus facilement interpréter négativement les propos et les gestes d’une personne si elle est trop froide avec nous. 

 

Ne pas être souriant crée un cercle vicieux.

Si on est froid et distant, la personne en face de nous risque de l’être aussi. Alors que par notre sourire, on peut créer une atmosphère propice au dialogue et briser plus rapidement la glace*.

woman-690036_640.jpg

Aujourd’hui, avec la multiplication des échanges avec l’étrangers et aussi des formations dans le domaine du développement personnel, du relationnel et de la communication aussi bien au travail que dans la vie privée, il me semble qu’il y a tout de même de plus en plus de personnes qui sont soucieuses de transmettre une image positive et qui sont conscientes de l’impact qu’une attitude négative peut avoir sur notre rapport à autrui. Et puis, dans les petites villes et villages de provinces, les gens sont tout de même bien plus accueillants qu’à Paris ou dans les grandes agglomérations. Vous ne trouvez pas? Si vous visitez la France en touriste, peut-être est-il temps de sortir de sentiers battus et d’aller à la rencontre de l’authenticité 😉 ?

J’ai trouvé quelques citations intéressantes autour du sourire:

« Un sourire ne coûte rien, mais il crée beaucoup ».

« Lorsque vous rencontrez un homme trop las pour vous sourire, offrez-lui le vôtre ».

 » Personne n’est assez riche pour se passer d’un sourire ».

Ces trois citations son tirées du livre « Comment se faire des amis, un best-seller américain de 1936!

Une citation française tout de même, tirée du Dictionnaire des proverbes et idiotismes français de 1827:

« Le sourire sied mieux au bonheur de la terre ».

Avant de finir, quelques expressions idiomatiques et certains mots familiers que j’ai utilisés dans cet article:

Avoir le sourire facile: smile-2072907_640sourire facilement de par son caractère ou son tempérament.

Être aimable comme une porte de prison: alcatraz-1630483_640 être désagréable, très peu aimable man-272676_640

Sourire du bout des lèvres: mouth-2361675_1920 faire quelque chose du bout des lèvres, par exemple sourire, rire, avouer quelque chose, ça veut dire le faire à contrecœur, alors qu’on n’en a pas envie.

C’est pas sorcier (fam)mag-3344613_640 c’est pas compliqué, c’est simple.

Sourire (rire) de toutes ses dents: face-980611_640 faire un large sourire, ou rire aux éclats.

Se fendre la poire (fam):fruit-2248395_640 ça veut aussi dire rire aux éclats laughter-1369402_640

ça se gâte: gâter ça se complique, ça se détériore.

Pour un oui ou pour un non: yes-3100993_640 pour un rien, sans raison valable.

Ne connaître ni d’Ève ni d’Adam:adam-and-eve-60581_640 ne pas connaître, ne jamais avoir rencontré ou entendu parler d’une personne.

Etre tout sourire: woman-3498849_640 sourire largement, être très souriant.

Etre louche:dfdsfsdf être suspect, douteux.

Etre sur ses gardes: chien être méfiant, rester vigilant.

Rire jaune:smartphone-3170621_640rire de manière forcée pour dissimuler sa gêne, son mécontentement ou sa déception.

Point barre (fam)pointquand je dis « point barre » c’est que je pense qu’il n’y a rien à ajouter, qu’il n’y a pas de discussion possible. On peut aussi dire « un point c’est tout« .

Briser la glace: glass-2385504_640 faire le premier pas, détendre l’atmosphère quand c’est tendu ou que les personnes ne sont pas à l’aise parce qu’elles ne se connaissent pas par exemple.

En français courant on aime bien couper les mots pour faire plus court

un ou une coloc: colocation ou colocataire coloc :

un appart:  : appartement appart

une asso: association asso

un expat :  expatrié globe-trotter-1828079_640

pro: professionnel analysis-2811721_640.jpg

Et pour finir, quelque mots familiers:

un hic: un problème problème.jpg

la bouille : le visage child-2553539_640 On utilise souvent ce mot pour parler des enfants.

un mec : un homme entrepreneur-593358_640.jpg

une meuf  : une femme beauty-1319951_640 C’est du verlan.

vachement : très, vraiment livestock-384628_640

 

Le sourire, tout comme la bonne humeur, c’est très contagieux, alors n’hésitez pas à les propager autour de vous.

Est-ce que vous connaissez d’autres citations ou proverbes sur le sourire? Si vous aussi vous avez quelque chose à dire sur les différences culturelles en la matière, laissez un commentaire!

Si cet article vous a fait sourire, partagez-le 😉

Offer French

Pratiquez votre français! Voici une offre spéciale valable jusqu’au 10 août, pour 5 séances de conversations via Skype pour 19 euros uniquement, programmables du 5 au 13 août 2018. La pratique quotidienne est la meilleure façon de progresser! Lisez les conditions ci-dessous. Demandez votre lien pour accéder au pack et réserver tout de suite vos 5 cours!

Practice your French in August! Special offer until August the 10th to take informal conversation between August the 5th and August the 13th 2018. All your lessons must be taken Between August the 5th and August the 13th 2018. No refund, no rescheduling. Max 2 x 25mn a day. Not for TOTAL BEGINNERS. You need to be able the handle a basic conversation.

Pratiquez votre français en août. Offre spéciale valable jusqu’au 10 août pour des conversations informelles entre le 5 et le 13 août 2018 . Tous les cours doivent être pris entre le 5 et le 13 août 2018. Aucun remboursement ni report ne sera accepté. Maximum: 2 x 25 mn par jour. Les séances ne sont pas adaptées au débutants. Vous devez être capables de maintenir une conversation de base.

5 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. francefougere dit :

    Tes observations sont très justes.
    Je pense que je suis naturellement souriante – mais mon père me disait d’être  » plus réservée  » – je me suis aperçue aussi que ce tu écris est vrai, : il y a des bêtas, vraiment bêtes, qui prennent ça pour une avance !
    Leurs mères n’ont pas bien fait leur éducation !
    Je trouve odieux les gens qui ont un magasin, et ne savent pas sourire à un client. J’ai eu cette attitude dans une boulangerie-pâtisserie … pour une brioche lundi dernier – 3 personnes, toutes renfrognées ! ( la brioche était bonne mais ailleurs elle est aussi bien, et les pâtissiers-ères sont aimables et avenantes toute la journée 🙂
    A bientôt 🙂 amicalement

    1. Katy's Languages dit :

      Merci pour ce commentaire. Oui, c’est un comble qu’on nous apprenne à être moins souriantes. Et ça l’est aussi qu’il y ait des commerçants mal aimables. Dommage pour eux…

  2. Hector dit :

    Très bon article ! Je me souviens de la phrase: « Les Américains sont des pêches, les Français des noix de coco »
    C’est vrai qu’il faut faire des efforts pour avoir des amis français. A mon avis, Ils sont toujours très réservés.

    1. Katy's Languages dit :

      Merci Hector! Oui, les pêches et les noix de coco, c’est très représentatif en effet 🙂

  3. Katy's Languages dit :

    A reblogué ceci sur Katy's Languages: Learn French & Spanish, discover other languages & cultures et a ajouté:

    If you think French people don’t smile easily, this podcast is for you. Many foreigners find French people colder and appearently we are not the best guests with visitors from other countries. But can we really judge and compare other people’s behaviour according to our own cultural point of view? I’ll try to help you understand the subtilties of French appearant rudness and make you discover some fun expressions and useful slang.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s