La musique adoucit les mœurs – Podcast 10ème épisode

Quels sont les bienfaits de la musique sur notre vie? Quel est le lien entre la musique et les langues et pourquoi est-il bénéfique d’écouter des chansons quand on apprend une langue étrangère? Tu retrouveras de nombreuses expressions idiomatiques et des termes liés à l’univers musical et aux émotions dans cet épisode.

Le français avec Katy

Ecoute du français authentique et perfectionne-toi en contexte grâce des ressources gratuites. Retrouve les expériences et les conseils en apprentissage d’une prof de FLE française passionnée par les langues. Niveau intermédiaire – avancé / B1-C2

Vous trouverez la transcription ci-dessous. N’hésitez pas à me laisser vos impressions ou vos questions en commentaire. Les passages en italique correspondent à des expressions ou tournures idiomatiques qu’il est utile de connaître. Les termes en bleu correspondent à l’univers musical. Vous trouverez les notes x explicatives en fin d’article. Les registres de langues et le sens figuré sont indiqués les cas échéant.

Abonne-toi au podcast The French Instinct sur Podbean sur Spotify sur Itunes ou sur les principales plateformes.

« The French Instinct » 

« Parle, pense, vis en français et découvre d’autres horizons. Une émission proposée par Katy Beauvais » 

« Vous écoutez The French Instinct, une bulle francophone pour vous immerger dans le français authentique et vous perfectionner tout en vous proposant un moment de détente, de découverte et d’inspiration. Moi c’est Katy, je suis française, prof de français langue étrangère passionnée par les langues et tout au long de ces émissions on parlera de la vie de tous les jours, de la langue française, de la France mais aussi d’autres langues, d’autres pays, d’interculturel, d’apprentissage. Bienvenue dans ma bulle ! »

« La musique (bis…) Je n’ai pas la musique dans mon cœur. Je n’ai plus la mélodie dans mon cœur. Je suis tout seul. » (« Sans toi », Evan Laflamme)

Et vous, est-ce que vous avez la musique dans votre cœur ?

Bonjour, vous êtes avec Katy. Bienvenue dans cette émission. Merci de me retrouver pour une nouvelle bulle de français. J’ai voulu donner le la 1 undefineden commençant cette émission par une chanson parce qu’aujourd’hui on va parler musique. On va parler de ses bienfaits sur nous et aussi du lien avec l’apprentissage des langues, de ce que les langues et la musique ont en commun et de ce que la musique peut nous apporter dans notre apprentissage. 

La musique adoucit les mœurs 2, c’est ce que dit le proverbe français. Et oui, on vante ses vertus éducatives et apaisantes depuis l’Antiquité.

Que serait notre vie sans musique ? On peut toujours en trouver une qui s’accorde avec 3 notre état d’âme. Qu’on soit heureux ou triste, qu’on ait besoin de se détendre, de se booster 4, d’extérioriser sa colère ou de déclarer sa flamme 5, on trouvera toujours une musique pour chaque occasion. Elle transmet des émotions et peut nous permettre d’extérioriser nos sentiments. Un film sans musique, c’est fade, insipide. Elle magnifie la beauté ou exacerbe l’angoisse. Notre cœur peut être apaisé ou au contraire battre la chamade 6 undefined. Elle peut nous donner envie de rire ou nous faire pleurer quand elle touche la corde sensible 7.

Écouter de la musique libère de la dopamine dans le cerveau, c’est un neurotransmetteur qui participe à notre état de bien-être et de bonheur. Les zones cérébrales qui s’activent quand on écoute une musique qui nous plaît ce sont celles des émotions, celles qui abritent les émotions. Écouter une mélodie qu’on aime, ça peut diminuer notre état d’anxiété, notre niveau de stress et améliorer notre humeur. Elle peut nous faire oublier la fatigue et même améliorer notre santé cardiovasculaire en régulant les battements du cœur et la pression artérielle. 

La musique ça peut aussi évoquer des souvenirs, elle est capable de stimuler les pensées et les sentiments, d’améliorer notre créativité et notre mémoire. Pour moi, l’association entre la musique et les souvenirs, elle est très puissante. Je ne sais pas si ça vous arrive mais moi, si j’entends une chanson que je n’ai pas écoutée depuis très longtemps, ça va instantanément me ramener à l’époque de ma vie où je l’écoutais. Donc ça peut faire renaître des sentiments, des émotions, que j’avais oubliés depuis longtemps.

S’il y a bien une chose dans la vie que j’aime autant que les langues, c’est la musique. Je joue du piano depuis que je suis petite et pour moi, apprendre une langue ça passe forcément par l’écoute en boucle 8 de chansons que j’adore et que je chante à tue tête 9. Par exemple, ma soudaine italophilie est née d’une obsession inopinée pour la chanson Vivo Per Lei, d’Andrea Bocelli. La passion pour l’espagnol que j’ai commencé à nourrir dès l’adolescence, a elle été exaltée par les chansons espagnoles et latino-américaines, mais aussi par la danse latine. Aujourd’hui encore c’est la musique latine que je vais écouter quand j’ai besoin d’énergie, surtout la bachata. Pour le portugais, ça a été les chansons de Madredeus.

Pour moi apprendre des chansons par cœur ça fait partie du bain linguistique et de l’imprégnation quand j’apprends une langue.  Au début je ne comprends même pas ce que je chante, c’est juste le plaisir des sons et des vibrations.

Associer les langues et la musique c’est un très bon moyen d’apprendre, à tout âge d’ailleurs. Parce qu’avec le rythme et la mélodie, on apprend beaucoup mieux. On sort de la sempiternelle rengaine 10 de l’apprentissage scolaire, réglé comme du papier à musique 11 undefined où on est menés à la baguette 12. Tout ça c’est du pipeau 13 undefined. Il faut changer de disque 14 un peu et apprendre d’une façon plus créative et sensorielle, se mettre au diapason 15 undefinedavec les sciences cognitives parce qu’aujourd’hui on en sait suffisamment sur l’apprentissage pour savoir qu’il ne fait pas mon ménage 16 avec l’ennui et l’obligation scolaire. On pourrait tout aussi bien chanter au derrière d’un âne 17, on n’obtiendrait pas davantage de résultat.

Et puis les langues et la musique ont beaucoup de points en commun : chaque langue, comme la musique, a son propre rythme, ses sons, ses mélodies, ses pauses, ses silences. Pour les langues comme pour la musique il va falloir avoir une bonne oreille 18, avoir l‘oreille musicale 19, savoir écouter, s’imprégner des sonorités et se laisser porter. Pour moi, on est plus dans l’intuition que dans l’intellect ou en tout cas on devrait être plus dans l’intuition que dans l’intellect si on veut vraiment intérioriser la langue, se l’approprier et l’utiliser spontanément.

La voix c’est un instrument de musique et dans toutes les langues on a associé les sons, les rythmes et les mots, à travers les chansons, les poèmes, les comptines 20. Donc si c’est quelque chose d’aussi universel c’est forcément que ça apporte bien plus qu’une simple distraction. Chanter, ça a des effets bénéfiques sur notre corps. Ça nous permet de mieux respirer et de mieux oxygéner notre organisme, la vibration des cordes vocales fait même l ‘effet d’un massage en transmettant les ondes sonores le long de la colonne vertébrale. D’ailleurs chanter, c’est une vraie gymnastique. Contrairement aux apparences ça fait travailler énormément de muscles de notre corps et notamment les muscles du dos, du thorax, du visage, du cou. Et puis se familiariser avec sa voix, notamment dans une autre langue, ça peut aussi permettre d’explorer de nouvelles possibilités, de nouveaux sons, de mieux maîtriser sa voix et de gagner en confiance au moment de parler.  

Bien sûr, utiliser les chansons dans son apprentissage des langues, ça ne va pas être une méthode miracle. On ne peut pas aller plus vite que la musique 21. Comme quand on apprend à jouer d’un instrument, il va falloir beaucoup de pratique, la maîtrise d’une langue c’est d’ailleurs très similaire à celle d’un instrument de musique. Notre instrument, c’est notre voix, c’est nos organes, nos muscles, tout ce qui va nous permettre de moduler les sons et de varier le rythme et l’intensité du son qu’on produit. Quand on voit jouer un musicien virtuose, on sait qu’il a des heures de pratique derrière lui mais il n’y a pas que ça, il y a aussi la passion. C’est ça qui le pousse à pratiquer toujours et encore et à se perfectionner. La pratique sans le plaisir, c’est rien, mais le plaisir sans la pratique non plus. Tout doit être bien orchestré 22 pour nous permettre de produire un jour une vraie symphonie linguistique.

Alors écoutez des chansons dans les langues que vous apprenez, des chansons que vous aimez, que vous avez envie d’entendre encore et encore. Et chantez, juste pour le plaisir. Petit bémol 23 undefined: évitez de le faire trop fort si vous avez des voisins, ça pourrait leur casser les oreilles 24.

J’espère que cette émission vous a fait vibrer 25et que ce que j’ai dit a résonné 26 en vous.

Si vous voulez écouter des chansons françaises, j’en partage avec vous sur mon compte Instagram @thefrenchinstinct . Vous y trouverez une section intitulée « musique ». 

J’ai utilisé dans cette émission beaucoup d’expressions idiomatiques et de termes en lien avec l’univers musical. Alors si vous ne les avez pas toutes comprises, vous pouvez les retrouvez dans la transcription, accompagnées de notes explicatives, pour vous aider à bien les comprendre. Je partagerai aussi dans l’article où vous trouverez la transcription, une playlist de chansons françaises que j’aime. Voilà.

N’hésitez pas à me contacter pour qu’on discute de votre expérience avec les langues et la musique. Je vous laisse sur une autre chanson que je trouve aussi très belle, je vous souhaite une agréable journée, un bon apprentissage et je vous dis à très bientôt pour une autre bulle de français.

« J’aurais pu te dire, tout ce que tu voulais, des mots d’amour, mon intimité, mais sans l’espoir d’un jour te voler le cœur je n’ai plus pied, je n’ai plus d’air je ne peux vivre sans toi, ne m’abandonne pas.

J’aurais pu te dire, tout ce que tu voulais, des mots insensés, mon intimité, mais sans l’espoir d’un jour te voler le cœur je n’ai plus pied, je n’ai plus d’air je ne peux vivre sans toi, ne m’abandonne pas. » (Ian Barter)

« Merci d’avoir écouté cette émission. Si vous voulez discuter de ce qui a été abordé dans cet épisode, accéder à la transcription et me suivre sur les réseaux sociaux, allez sur mon site http://www.thefrenchinstinct.com . Vous trouverez le lien direct vers cet épisode dans la description du podcast. On se retrouve au prochain épisode, pour une nouvelle bulle de français ! »

Auteure: Katy Beauvais. Source The French Instinct http://www.thefrenchinstinct.com. Tous droits réservés.

Envie de discuter de cet épisode avec moi, de partager tes expériences et de me poser tes questions? 

Contacte-moi et réserve une séance en ligne.

Retrouve tous mes articles en français sur mon blog

Suis The French Instinct sur Instagram au quotidien et accède à des publications et vidéos exclusives

Abonne-toi à The French Instinct sur Youtube 

The French Instinct est la section de Katy’s Languages consacrée à la langue et la culture française.  

Si tu aimes ce que je fais, like ♥, partage , laisse-moi tes impressions ou tes suggestions. 

Notes: fig = sens figuré / fam = registre familier

  1. Donner le la: (fig) donner le ton, donner l’exemple à suivre, ici c’est montrer la direction que va prendre l’émission.
  2. La musique adoucit les mœurs: la musique a un effet bénéfique sur le comportement des individus.
  3. S’accorder avec : (fig) être en harmonie
  4. Booster: (fam) motiver, donner de l’énergie
  5. Déclarer sa flamme: (fig) déclarer son amour
  6. Battre la chamade: (fig) se dit quand le cœur bat très fort. La chamade était un roulement de tambour émis pendant une bataille.
  7. Toucher la corde sensible: (fig) émouvoir
  8. Ecouter en boucle: (fig) écouter sans fin, réécouter encore et encore
  9. A tue-tête: (fig) très fort
  10. Une rengaine: (fig) qui se répète, rébarbatif. Une rengaine est une mélodie à la mode, populaire, que l’on entend tout le temps.
  11. Etre réglé comme du papier à musique: (fig) qui est très organisé, carré, précis, planifié. En référence aux portées (lignes) tracées sur le papier à musique.
  12. Mener à la baguette: (fig) diriger ou commander avec autorité. Fait référence à l’armée mais peu aussi évoquer la baguette du chez d’orchestre.
  13. C’est du pipeau: (fig. fam.) c’est faux, ça n’a pas de valeur. Le pipeau est une sorte de flûte.
  14. Changer de disque: (fid) arrêter de répéter toujours la même chose.
  15. Se mettre au diapason: (fig) se mettre en accord, en harmonie. Le diapason est utilisé pour accorder les instruments.
  16. Ne pas faire bon ménage: (fig) ne pas aller ensemble
  17. Chanter au derrière d’un âne: (fig. fam.): ne pas être écouté, ne pas obtenir la réaction souhaitée malgré nos efforts.
  18. Avoir une bonne oreille: avoir des capacités auditives très fines
  19. Avoir l’oreille musicale: percevoir la mélodie avec justesse
  20. Une comptine: c’est une chansonnette pour enfants
  21. Aller plus vite que la musique: (fig) vouloir aller trop vite, ne pas faire preuve de patience et brûler les étapes.
  22. Orchestrer: (fig) organiser
  23. Mettre un bémol: (fig) apporter une petite rectification, atténuer ses propos. Le bémol est le symbole musical permettant de baisser une note de musique d’un demi-ton
  24. Casser les oreilles: (fig) gêner son entourage en faisant beaucoup de bruit
  25. Faire vibrer: (fig) toucher, provoquer des émotions agréables
  26. Résonner en quelqu’un: (fig) avoir du sens pour quelqu’un

Sans titre
Ma playlist de chansons francophones

2 commentaires Ajoutez le vôtre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s